LICRA Périgueux-Dordogne : Présence aux cérémonies mémorielles organisées par la ville de Périgueux

Le samedi 27 mai 2017 : Journée Nationale de la Résistance.

Le 27 mai dernier, la quatrième commémoration officielle de la Journée de la Résistance a rassemblé place Montaigne à Périgueux, les autorités civiles et militaires et les corps constitués autour des anciens résistants et des associations de combattants.

« Il y a 74 ans, le 27 mai 1943, au cœur de Paris occupé, le Conseil National de la Résistance organisait sa première réunion, présidée par Jean Moulin. Ce conseil unit autour d’un même programme républicain, l’ensemble des mouvements politiques de la Résistance, pour libérer le territoire du joug nazi et préparer l’avènement d’une nouvelle République sociale… Patriotisme, humanisme, idéaux démocratiques et aspiration à une société solidaire, un monde juste et en paix furent les valeurs qui motivèrent l’engagement des résistantes et des résistants. » souligne Jean-Paul Bedoin, président de l’Association Nationale des Anciens Combattants de la résistance (ANACR).

Cette journée est aussi une journée de Mémoire pour les jeunes générations, la petite fille de Roger Ranoux, grand résistant périgourdin, procède à la lecture du  « message de la jeunesse de France », pour se souvenir du courage et de l’héroïsme de ceux qui ont lutté pour notre liberté et l’amour de la Patrie.


Le jeudi 8 juin 2017 : Journée Nationale d’Hommage aux « Morts pour la France » en Indochine.

Cette cérémonie du Souvenir et de la Mémoire s’est déroulée, le jeudi 8 juin à Périgueux, présidée par madame Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc, Préfète de la Dordogne, en présence des autorités civiles et militaires du département et des représentants des associations d’anciens combattants et patriotiques.

Comme tous les ans, elle rend hommage aux combattants morts au cours de la guerre d’Indochine de 1946 à 1954.Durant huit ans, des hommes et des femmes ,venus de métropole, mais aussi d’Afrique du Nord, d’Afrique Noire, d’Asie vont tombés sur cette terre lointaine, en défendant les valeurs de la France.

Dans son allocution madame la Préfète a rappelé « Leur sacrifice est immense. Leur tribut fut celui de la souffrance, du sang, et de la mort. Près de 100 000 soldats tombent en Indochine. Plus de 76 000 sont blessés. 40 000 sont faits prisonniers dont 30 000 ne reviendront jamais. L’éclat de leur bravoure, leur sens du devoir et du sacrifice suprême au seul service de la Nation ne rencontreront alors en métropole, que trop souvent, l’indifférence, parfois l’ingratitude. Aujourd’hui ne les oublions pas… ».

Des gerbes ont été déposées au pied de la stèle où les noms de 106 périgourdins sont gravés à jamais.

licra.Indochine2017

Licra Périgueux.Indochine 2017 (2)

licra.Indochine 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *