Licra Roanne : « Vous avez dit raciste ? Qui l’est vraiment ? »

mano-antoine-roanne

Deux intellectuels de haut vol de la Licra étaient à Roanne cette semaine. Mardi 7 février pour un débat culturel public autour de la question : « Vous avez dit raciste, qui l’est vraiment ? », et mercredi pour une rencontre avec des lycéens.

Mano Siri est professeure de philosophie en banlieue parisienne et Antoine Spire, journaliste de télévision, rédacteur en chef de la revue Le Droit de vivre, et écrivain. Ce dernier était d’ailleurs déjà venu à Roanne pour dédicacer un livre sur les enfants d’Izieu.

Ensemble, ils se sont retrouvés à la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme) et ont publié, en 2015, un ouvrage intitulé : Cent mots pour se comprendre, contre le racisme et l’antisémitisme.

« Le terme de laïcité a été retourné »

« C’est une petite réflexion sur le monde d’aujourd’hui, accessible à partir de la seconde », résument-ils lors de leur intervention à Roanne. 38 collaborateurs de tous horizons ont participé à la rédaction. « Ce livre est parti d’un constat depuis que le Front national s’est retrouvé propulsé au second tour. Les mots ont tendance à être retournés, pris dans un autre sens et deviennent une arme contre la démocratie », a développé Antoine Spire.

Et de citer celui de « laïcité » : « Le Front National se dit le tenant de la laïcité. C’est faux, ils sont toujours en train de critiquer l’islam. Alors que la laïcité en France, c’est le respect de toutes les religions. »

Antoine Spire a poursuivi sur le mot « raciste », prenant l’actualité en illustration : « On dit que l’État français est raciste. Nous, on dit que ce n’est pas vrai. Ce n’est pas parce qu’un flic raciste viole un gosse avec une matraque à Aulnay-sous-Bois, que l’État est raciste. Là encore, il y a ambiguïté. L’ouvrage permet aux jeunes d’avoir les idées claires là où il y a beaucoup de confusions. »

J.-M. Pouxe pour LePays.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *