Projection du film « Nous trois ou rien » pour la Licra Saint-Etienne

Plus de 70 personnes avaient répondu présentes pour l’un des événements organisés par la section de St Etienne qui fêtait ses 40 ans d’existence cette semaine.

Capture d’écran 2016-04-29 à 16.32.03

La veille fut planté un arbre de la Fraternité et mardi 26 avril rendez-vous avait été fixé au cinéma Le Méliès autour du film de Kheiron Nous 3 ou rien, véritable éloge d’une société plurielle où il fait bon vivre ensemble, où il y a de la place pour tous, à condition de se parler et d’oser le faire, même pour ces réfugiés qui font souvent si peur et autour desquels se mènent souvent les combats les plus rances.

Christine Cauet, actuelle présidente de la section, présente en quelques mots la Licra, rappelant son passé militant qui remonte aux années 20 du XXème siècle, et sa tradition d’accueil et de défense des populations qui fuyaient alors les pogroms, puis le nazisme.

Mano Siri, présidente de la Commission Culture a expliqué en quelques mots pourquoi ce film lui est cher: hymne à la vie même dans les situations les plus dures, usage de l’humour pour prendre de la distance avec soi-même, refus de s’enfermer dans une identité victimaire déclinant le ressentiment, et rappel essentiel de cet impératif éthique sans lequel il ne peut y avoir de démocratie: « on a toujours le choix », même quand on croit ne pas l’avoir. C’est ce qui fait de nous des êtres humains et signifie qu’on a toujours le choix de notre humanité: que celle-ci passe par la volonté de ne jamais plier devant le pouvoir totalitaire quel qu’il soit, même quand il se pare de l’auréole révolutionnaire pour mieux nous asservir. 

Le film, suivi par plus de 70 personnes fut suivi d’un débat d’une quarantaine de minutes entre le public et les représentants de la Licra qui étaient présents. Les mots de liberté, de vie, de résistance, d’humour, de solidarité furent évoqués pour définir le film dont les accents et les échos si actuels furent soulignés par tous. Un film qu’il serait utile de montrer et de commenter dans les classes et auprès des jeunes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *